Monsieur Collomb, dites la vérité aux Lyonnais sur l’islamisme !

Après la récente parution des Territoires conquis de l’islamisme de Bernard Rougier qui dressait une effrayante cartographie des zones passées sous la coupe des islamistes de toutes obédiences, salafistes ou Frères musulmans, voici que la DGSI vient de transmettre au ministre de l’intérieur un rapport sur la même question. Classé « secret défense », l’essentiel en a « fuité » dans la presse. Il établit un constat accablant : 150 quartiers sont en pleine sécession ethno-religieuse d’après l’agence de renseignement, qui juge que le phénomène prend des « proportions inquiétantes ». Nous alertons l’opinion depuis des années sur ces pans entiers du territoire national qui, sortant de l’orbite républicaine, glissent sous la loi et les mœurs islamiques. Les services de l’État en sont mieux informés que quiconque. 

C’est pourquoi, Monsieur Collomb, nous nous adressons à vous dans le cadre de la campagne républicaine et démocratique que nous menons pour les élections municipales et métropolitaines. Vous avez quitté le ministère de l’Intérieur il y a un peu plus d’un an, en lâchant cette sentence lourde de sens : « Aujourd’hui on vit côte à côte. Je crains que demain on vive face à face ». Vous n’aviez pas spécifié qui se trouverait en face de qui, mais il n’est pas besoin de déployer des trésors d’interprétation pour comprendre que vous faisiez allusion au communautarisme islamique. Vous avez disposé hier des moyens de l’État, vous détenez aujourd’hui ceux de la commune, nous vous posons donc, Monsieur Collomb, cette question simple : quels sont les quartiers de Lyon qui sont dominés par les islamistes ? Nous avons certes bien notre idée mais il est de votre devoir de porter à la connaissance du public, dans un esprit de transparence républicaine, toutes les informations en votre possession. Les Lyonnais ont le droit de savoir !